La mode en est devenue nouvelle

Chanson composée sur un air de Rond de St Vincent par un petit groupe de chanteurs et chanteuses de l’association ‘Kanerion Bro Boïo’ pour participer à ‘La guerre des chapelles’, à l’automne 2011, dans le cadre du festival ‘la Bogue d’or’ de Redon.

La mode en est devenue nouvelle, c’est à Bignan qu’il y’a des rebelles
Les gars sont filles, les filles garçons ; Qui est la châtaigne, qui est le marron ?

La mode en est devenue nouvelle, ce sont les gars qui font la vaisselle
Ils sont les fées de la maison ; Vivent les gamelles, à bas les chaudrons !

La mode en est devenue nouvelle, ce sont les filles qui portent les bretelles
C’est pour tenir leur pantalon ; Vivent les bretelles à bas les jupons !

La mode en est devenue nouvelle, ce sont les gars qui lavent les pachtels
Ils frottent avec leur p’tits savons ; Le savon d’Marseille, c’est pas du bidon !

La mode en est devenue nouvelle, ce sont les filles qui montent à l’échelle
Qui changent les ampoules au plafond ; Passe-moi l’tournevis et serre les boulons !

La mode en est devenue nouvelle, ce sont les gars qui s’rasent les aisselles
Font les boutiques, claquent le pognon : Foulard Cacharel, sac à main Vuitton.

La mode en est devenue nouvelle, ce sont les filles qui sortent les poubelles
Les bocks de bière et les cartons ; Vivent les canettes, à bas les litrons !

La mode en est devenue nouvelle, ce sont les gars qui portent les jarretelles
Les strings dentelle sous leurs caleçons ; Vivent les froufrous et les bas nylon

La mode en est devenue nouvelle, ce sont les filles qui jouent d’la truelle
Les mains dans l’ciment, les pieds dans l’béton, elles roulent des pelles aux jolis maçons

La mode en est devenue nouvelle, les gars s’occupent de leur ribambelle
Donnent le biberon à leurs p’tits poupons ; Vivent les tétines, à bas les tétons

La mode en est devenue nouvelle, Les filles, elles font le tour des chapelles
Elles picolent comme de vrais pochtrons ; Plus d’tisane au miel, rien que du houblon

La mode en est devenue nouvelle, vous avez eu droit à not’ ritournelle
Sortez les verres et les tire-bouchons ; Rendez-vous au bar pour boire un canon